La bureaucratie occupe 90% de nos vie !

tete_cerveau_2
.
Tout à coup, en voyant cette image j’ai compris pourquoi j’avais mal à la tête : l’Etat ne s’occupe pas seulement de 30% de ce qu’on fait, mais de 90 %. Rien ne lui échappe : il est partout et se veut compétent sur tout. Il ne le fait pas bien mais il s’occupe tout de même de tout. Il y a un Ministre – et un ministère – pour chaque activité. Ils gèrent nos vies de A à Z. Et en échange de cette servitude volontaire … on croule sous la bureaucratie, les impôts, les taxes et la dette. Pas géniale leur idée ? Continue reading

Il faut repousser le despotisme marshmallow de l’Etat

MarshmB2

.
Plus le temps passe et plus je me dis qu’on y est presque : un État despotique mais cool – genre marshmallow – et des citoyens soumis ayant renoncé à leur liberté et, ce qui est pire encore, souriant béatement devant leur servilité volontaire. Ce texte, qui date de… 1840, gagne à être relu inlassablement aujourd’hui.

“… au dessus de ceux-là s’élève un pouvoir immense et tutélaire, qui se charge seul d’assurer leur jouissance et de veiller sur leur sort. Il est absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux. Il ressemblerait à la puissance paternelle si, comme elle, il avait pour objet de préparer les hommes à l’âge viril ; mais il ne cherche, au contraire, qu’à les fixer irrévocablement dans l’enfance ; il aime que les citoyens se réjouissent, pourvu qu’ils ne songent qu’à se réjouir. Il travaille volontiers à leur bonheur ; mais il veut en être l’unique agent et le seul arbitre ; il pourvoit à leur sécurité, prévoit et assure leurs besoins, facilite leurs plaisirs, conduit leurs principales affaires, dirige leur industrie, règle leurs successions, divise leurs héritages ; que ne peut-il leur ôter entièrement le trouble de penser et la peine de vivre ? »

“…que ne peut-il leur ôter entièrement le trouble de penser et la peine de vivre ?”

Magnifique description de l’État moderne et de la soumission méprisable de citoyens courbés. Tragique.

Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique, 1840, Gallimard, collection « Folio histoire », 1961, t II, Quatrième partie, chapitre 4, p.434

L’interventionnisme va régler le chômage, cette fois c’est sûr !
La bureaucratie occupe 90% de nos vie !
Au contraire, il faut qu’ils prennent des vacances !
La bétise crasse de l’Etat pendant la canicule de 2004

Petits bouts de servitude volontaire :
Finalement la crédulité de ce Peuple est sans limite
Il faut leur décerner la médaille
La terrifiante servilité des médias

Marre des citrouilles !

tousainttombes2.jpg Bon, je n’ai aucune raison particulière de mettre cette image là, sinon de dire NON à l’infestation halloweenienne qui m’exaspère. Je déteste ces trucs païens en prêt-à-porter mondialisé – surtout quand ils font l’objet d’une promo-récupération médiatico-commerciale que je trouve à la fois indigne, puérile, vulgaire et inepte. J’aime mieux, tant qu’à faire, qu’on me récite la litanie des Saints, cette belle ronde de liens qui se tendent entre le ciel et la terre ; et je préférerai toujours – et de loin – la dévotion à la dérision qui est pour moi le signe d’une civilisation en pleine déconfiture. Oui je sais, c’est réactionnaire mais ça me plait. Et cette photo en noir et blanc est tellement plus belle que leurs horribles citrouilles de pacotille qu’ils saupoudrent partout en ce moment, pensant sans doute qu’elle est l’expression d’une forte créativité et inventivité graphique alors qu’elle n’est en réalité, pour moi, que le signe d’une indigence spirituelle universelle, d’un psitacisme mondialisé, d’un conformisme planétaire, d’un dérèglement culturel global et d’un crétinisme totalitaire.
halloweenlogos.jpg
Le logo de Google est celui de l’année dernière. Cette année je ne sais pas encore ce qu’ils vont nous imposer comme horreur. Si seulement ils pouvaient arrêter. Juste arrêter.

Post scriptum : Je pense que le temps est venu de relire le Discours sur la Servitude Volontaire de la Boétie. Et Henry-David Thoreau (la désobéissance civile). Et sans doute de carrément partir dans les bois (Walden). Mais avant, arrêter cette inuspportable soumission mentale. Qu’ont-ils fait de leur cerveau pour en arriver à tous faire la même chose au même moment avec les mêmes déguisements et les mêmes citrouilles et la même joie béate de constater qu’ils font tous la même chose au même etc (da capo) (ad infinitum) et (ad nauseam) … C’est marrant quand on y pense : ils revendiquent tous davantage de liberté et ils se comportent comme des clones. Avant même qu’on ne les clone.

%d bloggers like this: