Une France gouvernée par des Shadocks

baignoire1
.
Il y a deux sortes d’hommes politiques… Les bons, et les mauvais. Le problème avec les Français est que, chaque fois qu’ils ont eu le choix, ils ont voté pour les plus mauvais. Ils auraient pu choisir des systèmes souples, décentralisés, privilégiant la liberté ; ils ont préféré subventionner l’inverse : l’Étatisme et sa rigidité, le centralisme jacobin et la bureaucratie dépensière et ruineuse. Continue reading

%d bloggers like this: