J’exige un “Grenelle” pour le wasabi !

wasabi_04.jpg Quand Alzheimer tape un peu trop fort, je vais diner avec Laurent chez le Japonais de la rue du Sabot et, avant et après sushis, on boit pas mal de saké. Les cheveux tirent un peu le lendemain matin, mais bon, alzheimer est passé un peu au second plan … Le problème c’est ce foutu wasabi dont je raffole et que je prends donc toujours en trop grande quantité (d’où l’abus de saké pour éteindre l’incendie). J’ai appris qu’il était assez cher et difficile à se procurer et que donc qu’ils fabriquaient en douce un substitut en mélangeant du raifort et de la moutarde teintée en vert pour lui donner la couleur du wasabi. Et vous savez quoi ? ça ne me plait pas du tout ! Je veux du vrai wasabi, de l’original, de l’authentique, du non-transgénique et du pas-OGM. Le pire c’est ce qu’ils disent sur Wikipédia : que le broyage de la racine de raifort, déjà riche en isothiocyanates et sinigrine, créait une réaction enzymatique avec une saveur apportée par l’isothiocyanate de 6-méthylhexyle, de l’isothiocyanate de 7-méthylheptyle et de l’isothiocyanate de 8-méthylthiooctyle… Mais c’est pas ahurissant que j’aime des trucs comme ça ?

J’aime bien la couleur en tout cas :-)

wasabipalette.gif

%d bloggers like this: