TAXE (redevance) TAXE (prélèvement) TAXE (contribution) TAXES (impôts) TAXE… etc

fenetres_murees

.
Hier encore un cinglé proche du régime proposait une nouvelle série de taxes dans un épais rapport : taxes sur les smartphones, taxes sur les tablettes… Dans quelques mois ce sera une taxe sur les télécommandes ou une taxe sur les préservatifs… On hallucine et ce pays est devenu totalement fou.

Hier, juste pour me donner un petit coup de vertige (sans passer par la case vodka qui est déjà fortement taxée), je feuilletais la liste des taxes sur wikipedia (liste que je vous mets en bas de ce post). C’est tout simplement hilarant ! Juste de scroller jusqu’en bas de la page donne le vertige comme sur les roller coasters à Coney Island ! Allez-y juste pour vous bidonner ! Ça fait du bien comme ça quand on débute la journée :-) Et tout ça, évidemment, ne sert pas à améliorer votre quotidien ou les services publics ou je ne sais quoi qui serait vraiment utile. Non, c’est juste pour faire rentrer le maximum de sous dans les caisses de l’Etat pour que lui (pas vous) puisse l’utiliser à sa guise pour subventionner ses clientèles ou ses associations… Quelle pitié qu’on ne taille pas là dedans à la hache ! Et vite surtout avant que les gens ne sortent leurs fourches !

Ça me rappelle la vieille taxe sur les portes et fenêtres ! Encore une magnifique trouvaille de nos géniaux cervaux fiscaux. Son assiette était établie sur le nombre et la taille des portes et fenêtres. Elle ne touchait donc que les propriétaires (les méchants), avec une sorte de proportionnalité pour que les plus aisés (méchants) payent plus d’impôts (ding ding). Les bâtiments publics n’étaient évidemment pas imposés (ah mais tout de même, qu’est ce que vous pensez ?).

Cet impôt génialissime conduisit évidemment à la construction de logements à fenêtres minuscules, donc sombres, mal aérés et… insalubres. Bref, la taxe géniale dans toute sa splendeur. Pour ne pas payer l’impôt, les gens firent donc murer les fenêtres et, tenez vous bien, détruisirent même les séparateurs en bois qui partageaient certaines fenêtres en quatre (pour ne plus payer qu’une taxe) ! Et c’est comme ça, pour échapper à l’impôt, qu’apparurent les fausses-fenêtres, sans ouverture, avec parfois des dessins en trompe l’œil. Cool la fiscalité ! Heureusement qu’on a des gens comme ça à Bercy sinon où serait le génie français ? Et le pire, c’est que les triple-connards qui inventent ce genre de trucs sont toujours là.

La scie des taxes et la mise en coupe du revenu disponible des Français
Une vaste simplification des structures ministérielles
L’Etat muré

Tenez, je n’y résiste pas, je vous donne la liste ci-dessous (et ce n’est qu’une “ébauche” incomplète !) :
Continue reading

%d bloggers like this: