Pauvre Lion du Panshir !

massoud.jpg “On tue les gens, et ensuite on se donne la gloire de les réhabiliter! Je n’aime pas les grâces politiques et je n’aime pas les réhabilitations. Le seul mot qu’elles me fassent venir est : “shame ! shame ! – Honte à vous !”

Voilà ce qu’écrivait Henry de Montherlant dans ses Carnets (1924-1972). Aujourd’hui La Poste française réalise un timbre à l’effigie du Commandant Massoud. Plutôt que cette réhabilitation post mortem, on aurait mieux fait de l’aider quand il est venu à Paris demander l’aide de la France que nous ne lui avons pas accordée ! A l’époque, il n’avait en effet pas été reçu par le premier Ministre et les portes de l’Elysée étaient restées closes devant l’homme qui s’était battu pour la liberté de son peuple, pour notre liberté aussi et qui l’a payé de sa vie. Aujourd’hui le Lion du Panshir est mort et on imprime un timbre à son effigie ! Shame, shame, shame ! crierait Montherlant.

%d bloggers like this: