Il faut carrément supprimer ces conférences de presse-spectacle !

ConfPresse
.
Je suis pour supprimer les Conférences de presse présidentielles qui ne sont finalement qu’une détestable mise en scène de la parlotte gouvernementale à des fins médiatiques. Comme le disait très justement @guybirenbaum, “comment les journalistes politiques de ce pays peuvent-ils jouer, tous les 6 mois, à feindre de croire que tout puisse venir de la parole du Président” ? Tout cela ne sert qu’à occuper les médias (c’est du vent mais ça fait vendre du papier) et à distraire l’opinion (qui attend des résultats concrets et pas de nouvelles annonces).

Si j’étais Président, je ne m’autoriserais que 2 prises de parole par an : une en début d’année pour annoncer des projets précis et chiffrés (et pas des “vœux” vagues et inconsistants); et une en fin d’année pour faire un bilan précis de ce qui a été réalisé. Point final. Et entre les deux, les ministres arrêtent de blablater, tout le monde bosse, la France bosse et on arrête le vent de la parlotte qui ne sert qu’à vendre du papier et à occuper les journalistes (qui depuis belle lurette, ne cherchent n’importe comment plus à décortiquer les faits ou à traquer la vérité). Finalement, heureusement qu’il y a Closer qui fait davantage bouger les choses que les grands médias officiels SSS (serviles, soumis et subventionnés). Ce qui révèle l’état de déliquescence du système médiatique de ce pays… Continue reading

Il faudrait moins de TROP et plus de PAS ASSEZ !

A l’époque il n’y avait presque personne, aujourd’hui même le Jardin du Luxembourg est plein à craquer. Mais c’est un phénomène général.

Il y a TROP de tout…

Continue reading

L’annuaire des PTT

Ils ont déposé hier devant la loge de ma concierge des piles d’annuaires des PTT. J’ai feuilleté et me rends compte qu’en fait tout Paris (qui doit avoir des millions d’habitants) tient dans ces deux petits volumes. On est serrés comme des sardines, les uns contre les autres et c’est écrit si petit que je ne peux même pas lire. J’avais l’impression de chercher mon nom comme sur un Mémorial, comme sur la liste infinie des morts de la guerre du Viet-Nam ou de la guerre de 14; mais c’est un mémorial où il n’y aurait que des vivants, ouf. Mais ça fait drôle de voir qu’on est tous là, serrés comme des pauvres numéros. Enfin, bon, j’aime pas tellement : c’est comme dans le métro à 18h, trop bondé. En fait vous savez à quoi je pense quand je regarde ces annuaires ? que j’aimerais vivre dans un endroit où le bottin du téléphone ne compterait qu’une centaine de noms, quelques vaches, des cloches qui résonneraient dans l’air pur des alpages, des chiens qui s’amuseraient à faire courir les moutons, quelques gentianes bleues, quelques trolls jaunes… Ici il y a trop de tout : trop de bruit, trop de pollution, trop de voitures, trop de gens, trop de tout en fait. Normal que notre ballon vole si bas : faudrait lâcher du lest ! Moi j’veux bien sauter du bottin si ça peut aider…

%d bloggers like this: