A mon bureau, le fer à repasser banal est trop banal !

tomiungerer.jpg
Muriel, qui revient de Strasbourg avec un magnifique livre de Tomi Ungerer, me montre cette planche qui me fait penser aussitôt à ce qu’ils font à mon bureau (mais pas seulement à mon bureau). Par exemple ici, c’est le genre de fer à repasser qu’ils auraient inventé pour repasser vos affaires : ils mettent des mois à le construire, ça enfume tout, c’est lourd et ça ne marche pas… Mais si vous avez le malheur de leur proposer un fer à repasser banal, ils vous rigolent au nez, vous traitent comme un débile mental, multiplient les réunions …. et voilà les usines à gaz qu’ils inventent à chaque fois qu’on a un projet relativement simple à mettre en place. Ce que vous proposez est naturellement beaucoup trop simple et c’est vous qui n’avez rien compris. Eux ont une idée beaucoup plus intéressante et forte ! Et voilà exactement ce que ça donne. Et si vous avez le malheur de critiquer leur truc, ils vous répondent : “toi tu critiques, nous au moins on fait quelque chose “. Que répondre à cela quand on trouve vraiment que le rouleau compresseur c’est un peu nul comme idée ?
[je sens qu’ils vont encore me détester s’ils tombent sur mon blog] :-)
PS. Ah oui, j’ai oublié de dire qu’ils vont faire un symposium sur cette idée de repassage. Mais ils ne changeront pas le procédé qui s’avère être une excellent idée ; non, ils proposeront peut-être juste de diminuer la quantité de fumée (ou de la parfumer au jasmin ou encore de fermer la porte…). Mais le rouleau compresseur, ah non, ils vont le garder. Parait que ça déstabiliserait l’équipe si on revenait en arrière. “Eh coco, faut aller de l’avant !” (ou : “il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent pas”)

Tomi Ungerer sur Wikipedia

Autres aspects de la vie au bureau…
Continue reading

%d bloggers like this: