Non, non, au contraire, il faut qu’ils partent en vacances :-)

vacances

.
Vous me connaissez, je suis résolument du côté de Toqueville et je supporte de moins en moins l’interventionnisme de l’Etat dans tous les secteurs et tous les aspects de nos vies. Donc quand j’entends qu’ils veulent “rester pour montrer qu’ils sont là”, je suis pris d’une terreur panique. (surtout s’ils veulent “montrer” qu’ils sont là, je crains le pire)

Ils faut non seulement qu’ils partent en vacances pour se reposer car ils sont gravement malades ; mais surtout il faut qu’ils partent pour ne plus toucher à rien : plus de lois, plus de circulaires, plus de décrets, plus de subventions, plus de dette, plus de discours, plus de feuilles de route, plus de rapports, plus de grands projets, plus de promesses, plus rien.

Pendant un bon moment, il faut absolument que l’Etat ne fasse plus rien. Rien. Histoire qu’on s’habitue à ce qu’ils ne nous mettent plus des bâtons dans les roues et que le pays commence, peu à peu, à se remettre. De l’air !

Quelques liens pour continuer à se ballader sur (la partie “politique” de) ce blog : Continue reading

%d bloggers like this: