Les troubles de la vision binoculaire…

bird_cage02.gif Bon, le problème c’est que les troubles de la vision binoculaire se sont accentués avec l’opération de la cataracte (voir juin). Mes yeux ne convergent pas très bien et donc pendant que mon oeil gauche travaille pour lire un texte, l’oeil droit se prélasse dans la marge. Donc malaise pour lire et travailler. Dans ces cas là, on vous envoit chez un orthoptiste qui vous fait regarder dans des appareils bizarres où l’oeil gauche voit une cage et l’oeil droit voit un oiseau. Et l’idée, bien sûr, – enfin c’est ce que vous demande gentiment l’orthoptiste – c’est de faire rentrer l’oiseau dans la cage, histoire de faire travailler les muscles des yeux. Moi je ne peux pas ; je n’arrive pas faire rentrer les oiseaux dans des cages. Enfin je n’aime pas l’idée (car j’ai tout de même eu un chardonneret sublime une fois, mais c’est une autre histoire). Donc je sens que les séances vont être difficiles. Une fois, on avait voulu me faire sauter un lion dans un cerceau. Vous je ne sais pas, mais moi je considère qu’une civilisation qui met les éléphants dans des zoo et qui trouve drôle de faire faire du hulla-hoop au roi des animaux dans un cirque est une civilisation vulgaire.

Dès que je vois passer des rennes, je vous le dis
J’envie Tsang-Kie

%d bloggers like this: