Deux nouveaux amis sur le chemin du retour

En rentrant seul du Luco tout à l’heure, je me suis trouvé deux nouveaux amis (celui en bas à gauche ne compte pas car je l’ai fait rapidement dans photoshop juste pour voir ce que ça donnerait s’ils sculptaient les détails du visage un peu plus soigneusement). Mais le premier – le jeune poète au chapeau – je trouve qu’il a assez belle allure…

Volets_bonshommes


décidément, j’ai de toute évidence un problème avec les volets en ce moment !

Vous allez voir qu’ils vont bientôt me casser Platon !

volet__platon.jpg
Je sais que j’en avais déjà parlé il y a plus de trois ans (ce qui prouve que ce blog ne date pas d’hier et que je radote sérieusement). Mais il y a, le long de l’avenue, deux petites maisons quasiment identiques. La première était en ravalement et ils ont tout repeint et mis d’horribles volets neufs. La deuxième petite maison, carrément la petite soeur tellement elles se ressemblent, est encore brinquebalante et j’ai bien peur qu’ils ne décident de la ravaler elle aussi en détruisant les vieux volets que j’aimais bien. D’autant que j’ai vu tout à l’heure en allant acheter mes brocolis qu’ils allaient ouvrir dans quelques jours un resto cher juste à côté. S’ils cassent mon cher Platon je ne leur pardonnerai pas. Peut-être faut-il que je crée une association de défense des taquets de volets ? (je ne sais d’ailleurs pas comment ça s’appelle ces trucs qui servent à bloquer les volets pour qu’ils ne claquent pas dans le vent) mais on ne serait sans doute que deux dans l’association : Platon et moi. En tout cas, à force de tout ravaler et tout moderniser pour les riches qui roulent en 4×4, ils cassent tout les vieux trucs que j’aimais. S’ils continuent, je n’aurais plus qu’à prendre le maquis. Si je le trouve.

%d bloggers like this: