Il y a l’obsession du sexe…. et la vocation. Ce n’est pas pareil !

soeurEmmanuelle

.
A l’occasion des JMJ à Rio, au Brésil, ils ont encore parlé de leur grande obsession : le mariage des prêtres… J’ai été élevé dans le protetantisme (où les pasteurs sont mariés depuis longtemps), et donc j’en m’en contre-tape en fait. Mais j’ai ma petite idée, qui est curieusement la même que celle de Sœur Emmanuelle que j’entendais dans un vieil entretien d’il y a dix ans rediffusé récemment par Laure Adler sur France-Culture. Elle disait :

“Si je me marie, je ne pourrai pas me donner corps et âme à l’enfance pauvre et malheureuse des bidonvilles du Caire qui m’appelle à travers le monde. C’est pour ça que j’ai dit non : je ne veux pas avoir une famille à moi toute seule, je veux avoir comme famille les enfants malheureux ; ils seront tous mes enfants. C’est un choix que j’ai fait et je suis très heureuse. Moi j’appelle ça une vocation”

Il se trouve que j’avais dans ma famille un pasteur, marié, avec beaucoup d’enfants. Et lorsque le soir, au dîner, une paroissienne isolée appelait au téléphone pour qu’il vienne la voir, il arrivait qu’il fasse parfois répondre qu’il était absent. En fait il était là, mais il voulait rester avec ses enfants, parfois malades eux-aussi (donc conflit) ou regarder une série télévisiée (donc conflit), ou rester avec sa femme (donc conflit). ENfin bref il n’était pas toujours disponible à tout moment.

Et donc c’est pour cette raison tout simple que je ne suis pas pour le mariage des prêtres. Si vous êtes marié, vous n’êtes plus totalement disponibles aux autres. Vous avez votre famille, et elle passe souvent en premier. Si les gens veulent se marier, qu’ils ne soient pas prêtres ! Et si ils veulent être prêtres, qu’ils ne se marient pas, c’est aussi simple que ça. Accepter d’être totalement disponible (à Dieu ou aux autres ou à Dieu donc aux autres) c’est ce que Sœur Emmanuelle appelle une “vocation”. En étant obsédés par le sexe dans l’Eglise, ils ont oublié ça, et c’est grave. Voilà c’est dit. C’est réactionnaire, je sais, mais c’est comme ça :-)

(citation extraite d’un entretien de Sœur Emmanuelle avec Patrick Pépin, le 16 novembre 2003)

PS. En fait on vit depuis tellement longtemps dans une société totalement “laïcisée” et matérialiste qu’elle a complètement oublié ce que pouvaient être des personnes au service de Dieu.
Si les prêtres sont mariés – et pourquoi pas puisque la bienpensance semble l’exiger – seront-ils encore vraiment disponibles ?
— “Mais non mon cher petit chiffonnier du Caire, je ne peux pas veiller avec toi cette nuit, car je dois rentrer préparer le diner pour mes enfants qui s’inquiètent déja que je sois en retard ! Allez je dois te quitter”
— “Mais non ma pauvre dame, je sais bien que vous voudriez que je reste encore, mais je dois partir car mon mari a reservé des places au restaurant etc
— “Mais non, je ne peux pas rester avec vous pour cette terrible épreuve parce que, voyez-vous, on a promis aux enfants avec mon mari de les emmener à DisneyLand ce week end”
etc… Grrrr…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: