Les petits bouquets de Maman…

Tout les jours que Dieu faisait, Maman faisait des petits bouquets… Dans des minuscules petits vases… Avec trois fois rien, quelques pâquerettes parfois. … Quelques exemples parmi des milliers…
.
bouquets_Mom2

Advertisements

Botticelli et Dante


—–
BOTTICELLI, Sandro
Paradise, Canto VI
1490s
Silverpoint on parchment, completed in pen and ink, 320 x 470 mm
Staatliche Museen, Berlin

Création (Bosch)


Le Jardin des Délices
Sphère de cristal. Retable Jardin des delices de J. Bosch. Triptyque a 5 surfaces. Paysage du 3e jour de la Création selon la Genèse c’est l’instant de la premiers pluie, des premiers arbres, des premiers buissons. Le moment de la différenciation qui sort du camayeux, ton sur ton L’indistinction Intérieur-extérieur, recto-verso. Fermé-ouvert (grisaille, camaïeux, neutre fermé / coloré-ouvert). Apparent-caché.Opposition richesse-pauvreté. Ouvrait le retable que lors de grandes occasions.
R. Barthes. Le neutre.

“Installation” d’herbe au Luco

Si c’était un artiste qui faisait une “installation”, les gens feraient la queue et s’extasieraient. Mais là ce sont de simples jardiniers du Luxembourg qui plantent de l’herbe, alors rien à voir, circulez :-)

Expulsion du Paradis (4)


—–
LIMBOURG brothers
The Fall and the Expulsion from Paradise
1415-16
Vellum, 29 x 21 cm (entire folio)
Musée Condé, Chantilly

A propos du Paradis (avant d’en être chassé à cause de deux abrutis :
Expulsion du Paradis (2)
Expulsion du Paradis (1)
Expulsion du Paradis (5)
Comme une impression de fraîcheur nostalgique de Paradis ce matin…
Les deux abrutis : Adam et Eve
Vous savez quoi ? Adam et Eve me tapent sur le système !
Le paradis est un lieu, tapez 2
Agrandir à 200% et sauter dans une autre dimension du temps

Expulsion du Paradis (3)


—-
BOSCH, Hieronymus
Paradise and Hell
c. 1510
Oil on wood, 135 x 45 cm (each panel)
Museo del Prado, Madrid
.
A propos du Paradis (avant d’en être chassé à cause de deux abrutis :
Expulsion du Paradis (2)
Expulsion du Paradis (1)
Expulsion du Paradis (5)
Expulsion du Paradis (4)
Comme une impression de fraîcheur nostalgique de Paradis ce matin…
Les deux abrutis : Adam et Eve
Vous savez quoi ? Adam et Eve me tapent sur le système !
Le paradis est un lieu, tapez 2
Agrandir à 200% et sauter dans une autre dimension du temps

Posted in sensible

Tags: ,

Permalink

Expulsion du Paradis (1)


GIOVANNI DI PAOLO
The Creation and the Expulsion from the Paradise (detail)
c. 1445
Tempera and gold on wood
Metropolitan Museum of Art, New York
.
A propos du Paradis (avant d’en être chassé à cause de deux abrutis :
Expulsion du Paradis (3)
Expulsion du Paradis (2)
Expulsion du Paradis (5)
Expulsion du Paradis (4)
Comme une impression de fraîcheur nostalgique de Paradis ce matin…
Les deux abrutis : Adam et Eve
Vous savez quoi ? Adam et Eve me tapent sur le système !
Le paradis est un lieu, tapez 2
Agrandir à 200% et sauter dans une autre dimension du temps

Luco : appel à la “Fermeture” à 19:22

Fichier son

Les visages de pierre dans le mur

Je dois être complètement débile mais je vois très nettement un Prince et une Princesse s’embrasser (ou un roi et une reine) … Transformés en pierre dans la Divine Comédie évidemment. (vu sur un mur, rue de la Chaise en allant au Luco)

ci-dessous, Le Baiser de Brancusi (image envoyée par Dom F.quand je lui ai montré les deux pierres “Roi et Reine” qui s’embrassent)
Et en dessous, image de tête romanes

L’oeil de Luís de Camões

Posted in sensible

Tags: ,

Permalink

Le courage de soulever 600 gr de vérité

Un article de la revue Tendido de mai 1999 qui publiait entretien avec José Manuel Carril intitulé “mort d’une époque”…
Il disait qu’Il y a quelque chose qui lui fait beaucoup de peine, c’est de voir les toreros d’aujourd’hui réaliser les faenas de muleta avec l’épée factice l’épée de bois. Il se demande si les jeunes d’aujourd’hui ne sont pas capables de manier l’épée d’acier, ou est-ce qu’ils se présentent tous blessés. L’une des quatre épées qu’il ait conservées, celle dont il se servait habituellement, il l’a offerte au musée taurin de la Maestranza, elle pesait 600 grammes, fourreau compris. Il dit qu’un million de billets neufs pèse un kilo. Et qu’il y a beaucoup de toreros qui encaissent plusieurs « kilos » par tarde qui ne peuvent pas soulever 600 grammes d’acier et ont recours à l’épée factice. Notre époque n’a même pas le courage de soulever 600 grammes de vérité, il n’y a plus de conscience …

(mail de Pascale Callac)

Veste bleue

Veste bleue, souvenir accident de vélo. Nuit entière au service des urgences de Cochin et retour à sept heures du matin
Me rendre compte que plus personne n’attend. Que je peux me faire renverser par un bus.

Ciel me tombe sur la tête

Ciel m’est tombé sur la tête. Chute des anges… chute des Saints … de Dieu ?
Prier ? Qui ? Croire ? En qui ?
tout s’écroule tout à coup.
Pas qu’on y ait cru vraiment… Et pourtant si, on y croyait un peu.
c’est à dire vraiment…

Posted in sensible

Tags: , , , ,

Permalink

Deuil de Freud

Rien à voir cependant avec le “travail du deuil” dont le difficile concept s’est échappé du livre de Freud : Deuil et Mélancolie (1915) pour infiltrer un discours beaucoup plus commun. Freud, en effet, distingue trois moments qui se résument ainsi :

1. accaparement du sujet par sa douleur, ses regrets, ses remords et par l’image incessante de l’autre… et tenté par son propre anéantissement .

2. le moi, désireux néanmoins de rester en vie, surinvestit les liens qui le retiennent à l’objet et les délie un à un , si bien qu’on a pu dire que …

3. … le travail du deuil consistait à “ tuer le mort ”.

Posted in sensible

Tags: , , ,

Permalink

Supprimer les adjectifs ?

Supprimer les adjectifs de la langue ? Serait opération funèbre. Il y aurait eu parait il une tribu australienne qui avait pour rite de supprimer un mot du lexique en signe de deuil chaque fois qu’un membre de la tribu mourait. Si on supprimait les adjectifs comme ça en signe de deuil on finirait par mortifier la langue
RB. Neutre. 04 – 1:45

Fenêtre vers l’Odéon

Papier

Les bourreaux détestent le papier. Ils y voient toujours un danger. Le premier geste d’Otto Abetz et des troupes d’occupation nazies, en 1940, lorsqu’ils sont arrivés à Paris, a été de mettre sous séquestre tout le papier encore disponible dont on pouvait faire des tracts, des affiches ou des journaux. Le papier abondant c’est la matière première de la liberté, la substance vivante de la démocratie. Sans les trois cent mille exemplaires du “J’accuse” de Zola dans l’Aurore, il n’y aurait jamais eu d’affaire Dreyfus.
(lu chez Robert dans le livre sur Ernest Pignon-Ernest)

Oligarchie

L’oligarchie a besoin pour régner d’hommes déshumanisés, de consommateurs interchangeables. En effet, l’homme vivant dans l’instant, réduit à ses seuls rôles de producteur et de consommateur est incapable de révolte. L’Etre humain s’inscrit dans le temps et c’est précisément ce que lui refuse la plongée permanente dans l’immédiateté. (La télévision joue un rôle essentiel dans cette déshumanisation).
Continue reading

Genèse (texte)



MICHELANGELO Buonarroti – Creation of Adam; 1510. Fresco, 280 x 570 cm. Cappella Sistina, Vatican

Genèse 1
1.1
Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.
1.2
La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.
Continue reading

Un homme pour toutes les saisons

Je lis au Luco la biographie de Hans Kung prêtée par Laurent. Il y parle d’un homme qui était un “homme de toutes les saisons”. J’aime bien la formule et aimerais vivre avec une personne “de toutes les saisons”.

Eric
J’écris mon nom pour essayer de me persuader que j’existe encore (sept 2011)

Posted in sensible

Tags: ,

Permalink

Barthes, Journal de deuil

Journal de deuil
26 octobre 1977 – 21 juin 1978
(extraits)
Continue reading

Posted in sensible

Tags: , ,

Permalink

Une plume, relique de Saint Michel

Une plume, une ceinture, une épée… Voir le traité des reliques de Jean Calvin.
Ajouter ciel qui tombe sur la tête. Différence entre saint (reliques) et archanges.

Doxa du Deuil


16 juin

Parlant à Cl. M. de l’angoisse que j’ai à voir les photos de maman, à envisager un travail à partir de ces photos: elle me dit: c’est peut-être prématuré. Quoi, toujours la même doxa (la mieux inten tionnée du monde): le deuil va mûrir (c’est-à-dire que le temps le fera tomber comme un fruit, ou éclater comme un furoncle).

Mais pour moi, le deuil est immobile, non soumis à un processus: rien n’est prématuré à son égard (ainsi ai-je rangé l’appartement, dès le retour d’Urt: on aurait pu dire aussi: c’est prématuré).

Posted in sensible

Tags: , ,

Permalink

%d bloggers like this: