J’ai enfin compris pourquoi – chez les geeks US – tout était toujours “awesome” and “just amazing”…

awsome_2
.
Octavian Costache est tout simplement génial awesome. Il vient en effet de répondre enfin à la question que je me posais depuis un bon moment [parce que je passe mes nuits sur le web à suivre les conférences des geeks tendance webdesign, RWD etc] à savoir : pourquoi les geeks américains passent-ils leur temps à trouver que tout est systématiquement “great” ou “awsome” ou “just amazing”… (alors que le plus souvent c’est limite nul ou carrément cata).

Eh bien il a enfin trouvé la réponse qu’il présente d’une façon très visuelle qui me laisse carrément sur le cul tellement c’est convaincant et tellement ça permet de comprendre la nouvelle culture US :-)

ça c’est la distribution “objective” :
awsome_1
.
Tout en haut, vous aviez la version américaine normale que je vous remets ici pour que vous puissiez bien comparer :
Continue reading

Advertisements

Je suis très admiratif de la signalétique de la Fondation Rothschild

rothschild_jaune_signaletik
.
Oui, je sais, j’en ai déjà parlé à l’époque mais j’insiste : la signalétique de la Fondation Rothschild est tout simplement sublime. Aujourd’hui, j’avais rendez-vous, je vais à l’accueil et on me dit : “ligne jaune, ascenseur jaune, 1er étage !”… Et bingo c’est parti, super simple et super efficace. Suffit de suivre la ligne… On trouve son chemin comme le petit poucet…
Continue reading

Ondes WiFi : Maman j’ai peur !

wifi-germes
.
Vous je ne sais pas mais moi j’ai carrément la tête dans le wifi du matin au soir, 24/24 et 365/365. Donc addiction carrément grave. Or, cherchant à évaluer la nocivité de ces ondes, des lycéennes danoises ont décidé d’y exposer des feuilles de cresson. Pendant 12 jours, six assiettes de cresson ont été soumises aux ondes d’un routeur Wi-Fi de référence IEEE 802.11g. Pour les comparer ensuite avec six autres assiettes de cresson totalement isolées du rayonnement. Regardez bien sur l’image ce que ça donne avant et après

À l’inverse des germes isolés, les germes exposés aux radiations ne se sont pas développés. Certains très attaqués ont même muté et changé de couleur. Grâce à cette découverte, les jeunes danoises ont gagné la victoire du concours Jeunes Chercheurs piloté par le Pr Olle Johansson de l’Institut Karolinska de Stockholm.

Je ne sais pas ce que vaut leur expérimentation mais je crois de plus en plus au sérieux des lycéennes danoises, et de moins en moins à celui des salariés du CNRS. Bizarre non ?

Aujourd’hui l’avale du wifi non-stop, hier je me bourrais à l’amiante…

L’Etat va régler le chômage. Si, si, cette fois, c’est sûr, il le sent bien…

CASES-EMPLOI_2
.
Plus le temps passe et plus la marée noire du chômage monte (+ 40 000 par mois)… Plus l’Etat dissuade les entrepreneurs et plus il y a d’emplois détruits. Plus il taxe et moins il y a de richesses qui se créent. Mais tout va très bien et l’Etat est serein :
Continue reading

L’émerveillement, pas seulement un court passage entre ignorance et connaissance…

arbre_luco_nom
.
Avant-hier au Luco, je m’émerveillais devant cet arbre que je connais par cœur (j’ai du le voir mille fois) et dont je me demandais le nom (pour la millième fois également). Pour mettre un terme à mon ignorance et atteindre enfin la connaissance, je m’approche du tronc (j’ai déjà du le faire mille fois) et lis l’étiquette : “Pterocarya fraxinifolia… ” . Aille, je ne le retiendrai jamais. Et v’lan, la porte de la connaissance se referme aussitôt et je repars avec mon émerveillement intact. Et c’est comme ça pour tout et tout le temps. Et le pire est que je sais que, demain, je retournerai lire l’étiquette :-)

Dans le livre d’Ali Benmakhlouf, Droit de savoir et désir de connaître, il y a ce texte que j’ai entendu sur France-Culture lu par Colette Fellous (je coupe un peu mais c’est au chapitre 4)
Continue reading

Je n’aime pas trop qu’on me dise “Hey”

barack

.
Depuis son élection (la première), donc depuis près de 5 ans, je reçevais plusieurs fois par semaine les mails de Barack Obama (asking if I couldn’t spare a dime and begging money for his campaigns), ceux de Michèle (telling me how to grow vegetables in my backyard) et parfois même ceux de Bo (photographié par Pete Souza).

Jusqu’à présent ça m’intéressait de voir comment il utilisait le web et les réseaux sociaux. Et puis là, depuis quelques temps, je ne sais pas pourquoi, je ne suis plus tellement ce qu’il fait… Mais surtout je ne supporte plus de voir arriver des mail dont l’objet est “Hey”.

C’est peut-être ça la petite goutte qui fait déborder le vase. Je vais donc sans doute me désabonner. Mais je garderai peut-être le contact avec Bo que je trouve plutôt sympa :-)

Photo de Bo:
Continue reading

Quand les robots iront à la Villa Médicis ou au Conseil des ministres !

Robot

.
Ce que j’aime bien avec ce petit robot [ici, sur Vimeo], c’est qu’il va enfin nous permettre de remplacer certains artistes contemporains qui commencent sérieusement à me prendre la tête avec leurs “installations” prétentieuses et souvent nullissimes. Là au moins, on aura un gentil intermittent du spectacle post moderne qui ne coûtera rien aux Assedic (*) et qui pourra faire pratiquement la même chose – et à temps plein.

Bien sûr, vous ne le voyez ici que dans son atelier de travail. Mais il y a un modèle à taille humaine et habillé en artiste qui, le soir du vernissage,
Continue reading

Anxiété à modulaton variable…

anxiety
.
L’anxiété adaptative : ce que les yeux voient et puis…ce que le cerveau interprête ou le cœur ressent…
A gauche : ce que le père voit
Au milieu ; ce que l’enfant voit
A droite : ce que la mère voit
.
©Design&Deco

J’ai toujours eu curieusement, dans ma vie, une propension marginale à anticiper le pire très largement supérieure à la moyenne. Genre ce que disait Bob Dylan : “I am a man of constant sorrow…”

Sorte de test de Rorschard typographique…

brkoen-via-AlanoudBadr
.
Bon, je sais ce n’est pas vraiment un test de Rorschard, ni un palindrome mais bon, vous avez compris.

Se calmer les nerfs, quel bonheur…

chartreux
.
Pour me calmer de l’IRM et de la Préfecture de Police, un bon repas et un bon Bordeaux aux Chartreux en écoutant un podcast de Tomi Hungerer. Que demander d’autre ?
Continue reading

La préfecture de Police commence sérieusement à me taper sur les nerfs

prefecture_police_verbs
.
On ne demande pas à la préfecture de Police de rouler les mécaniques sur ses palissades et de faire de l’esboufe publicitaire sur des affiches vers le Quai des Orfèvres… On lui demande juste d’assurer l’ordre et la sécurtité. Point final. Rien d’autre. Juste ça et ce sera déjà pas mal. Le bla bla prétentieux on en a juste marre.

Les verbes sur la palissade :
“Analyser, escorter, surveiller, maîtriser, évaluer, coopérer, sauver, assister, intervenir, secourir, affronter, faciliter, accueillir, sécuriser, améliorer, former, enquêter, détecter, neutraliser, enquêter, organiser, protéger, encadrer, décider, formuler… ” etc en boucle.

Qu’ils assurent déjà l’ordre et la sécurité
– Et qu’ils apprennent à compter aussi.

Petite ballade avant l’IRM…

rothschild_butte
.
Ce qui est bien avec Rothschild c’est que c’est le long des Buttes-Chaumont. Donc ce matin, belle petite ballade avec les oiseaux avant le boucan assourdissant de l’IRM …
.
Plan de la fin du XIXe.

Demain matin IRM du cerveau à Rothschild :-)

Bon, demain matin ils vont essayer de voir si le rétrécissement de mon champ de vision n’est pas du à un nerf optique qui se serait coincé dans mon cerveau ou à une rétine réticente… Ci-dessous le récit de ce que j’imagine ce soir à 23:35 (en 4 images…)
.
IRM__tintin_A
Continue reading

La lumière était curieuse au Luco tout à l’heure

handballLuco
.
Lumière très différente aujourdhui :
Continue reading

Contrex, c’est fini !

contrex
.
Fini, terminé, plus question d’acheter la moindre bouteille de Contrex : comment ces abrutis ont-ils pu imaginer que je puisse envisager de dîner avec l’opus 111 de Beethoven et la sale gueule de ce sale petit morveux qui me crie à la figure pendant que j’essaye de me concentrer dans ma cuisine ? … Ils sont carrément fous ou quoi chez Contrex ? En tout cas terminé, razo el bolo, je les quitte définitivement. Marre de ces pubs grotesques. Voilà, rien que de l’avoir dit, ça va déjà beaucoup mieux. Peut-être c’est le Bordeaux :-)

S’il parlait, que dirait-il?

hommeBodyBulleA
.

Je me le demande…

Andreas Vesalius, De Humani Corporis Fabrica, 1543.
Continue reading

Les plus petites choses sont immenses

paperclipBookcover2
.
Finalement les choses les plus simples ne sont pas aussi simples que ça à inventer. Faut non seulement trouver l’idée, mais surtout la réaliser dans ses plus petits détails (avec des tonnes de variations crayonnées avant d’arriver au truc qu’on utilisera finalement dans la vie quotidienne). En fait j’aime bien les petites choses, les brindilles… les petits bonheurs simples …

Continue reading

La nuque des oiseaux…

birds_necks1
.
Bon, je ne dis absolument pas que Roni Horn me renverse comme photographe, mais j’aime bien les oiseaux dont elle parle à partir de 05:51. … Je les aime bien parce qu’ils sont photographiés de dos et qu’il me rappellent Hammershoï

Roni Horn est ici, sur Vimeo.
(si vous voulez voir les oiseaux, sautez directement à 05:51)
Pour ceux qui n’ont pas le temps, j’en mets quelques uns ci-dessous :
Continue reading

Hannah Arendt et la radicalité du mal

HannahArendt_1_chapignon02
.
Le film de Margarethe Von Trotta sur Arendt est un… film. Or la pensée de Hannah Arendt est tellement riche qu’il aurait évidemment mérité un documentaire et pas un “film”. Mais bon, c’est la mode aujourd’hui : on montre le dérisoire (Arendt tape à la machine, Arendt fume beaucoup…) mais on laisse dans l’ombre l’ampleur et la profondeur des considérations intellectuelles et morales (de Hannah Arendt, de Hans Jonas, de Heidegger etc) qui ne pourraient être déployées que dans un grand documentaire intelligent et… documenté justement …

Mais bon, ce que je trouve le plus intéressant dans toute cette polémique déchaînée contre Arendt à l’occasion du procès Eichmann c’est la notion de radicalité du Mal. Beaucoup de gens pensent en effet que “radicalité” du Mal ça veut dire Mal monstrueux, ultime, terminal… Comme le monstrueux Eichmann ou les pathologiques nazis dont il suffirait, à l’occasion d’un procès et pour s’en débarrasser une fois pour toute, d’arracher les racines démoniaques… Or, comme Arendt le dit elle-même, ce n’est absolument pas ça :
Continue reading

J’y suis presque ! (juste encore quelques petits réglages et … hop… tchip tchip :-)

oiseau_patent

.
Pour continuer à survoler ce blog à vol d’oiseau …
J’aurais l’air de quoi si j’étais un oiseau ?
Le merle qui chante dans la cour doit être un petit Frère Bénédictain…

Ce qui est bien avec Photoshop…

milleFeuilleA
.
Le seul truc bien avec Photoshop c’est que je peux me fabriquer les mille-feuilles que j’aime. Par exemple là il est 22:48, tout est fermé, eh bien je peux tout de même me faire un mille feuille aux fraises… Comme ça, avec quelques fraises des bois en plus :-)
Continue reading

“Mind the Beatles, darling !”

beatles

© Sammy Slabbinck

La Préfecture de Police me fait hurler de rire !

manif
.
Ce qui m’amuse c’est que j’habite juste au coin de cette esplanade. Et donc quand il y a autant de monde, je le vois. Ce n’est pas une question politique mais un simple problème de comptage. Et donc je dirais : “oh, pas plus de 30 personnes. 40 tout au plus, et encore en ajoutant les bébés déguisés en casseurs”.

Ce qui me fait considérer que ette solution est excellente (voir ci-dessous)
Continue reading

Il y a des souplesses qui me stupéfient…

ballerine
.
© Little Shao – ballerine russe

[En fait ce qui m’émerveille le plus en voyant cette image, c’est de penser qu’il y a des gens qui ont cette souplesse dans leur cerveau … : sans doute les physiciens, les astronomes, les maîtres tibétains … Quand je vois la rigidité de mon petit cerveau de moineau cartésien-bétabloqué je prends peur]

La lumière blonde sous la crasse qui s’envole en petit copeaux…

caillebotte_raboteurs

.
Depuis des années, j’ai – en face de moi, juste au-dessus de mon lit – les Raboteurs de parquet de Caillebotte… Et donc, depuis des années, je me réveille tous les jours en me disant : “mais pourquoi diable ai-je toujours pensé qu’il fallait absolument gratter pour trouver la lumière ? Il doit bien y avoir des endroits où je pourrais trouver la lumière sans avoir à gratter comme un malade ?”

Mais, depuis des années, – sans doute les restes d’une vieille éducation protestante – je rabote, et je gratte, inlassablement, et je fais s’envoler les petits copeaux de bois pour faire s’élever dans mon cœur un peu de belle lumière dorée… On ne m’a sans doute pas donné le bon mode d’emploi de la vie :-)
Continue reading

Peut-être j’ai aussi un clou dans la tête ?

Nail
.

C’est ici, sur Vimeo…
It’s not about the nail – Jason Headley

[Certaines personnes me disent : c’est bloqué, je ne peux pas y accéder, il faut s’inscrire ?. Peut-être qu’il faut s’inscrire, je n’en sais rien : moi je suis évidemment inscrit depuis des années (c’est gratuit) et n’importe comment Vimeo est mille fois supérieur à YouTube, alors vous faites ce que vous voulez mais je vous le dis : Vimeo c’est mille fois mieux :-] Et ne restez pas devant la vritrine de la boulangerie en disant “c’est bloqué les petits pains sont de l’autre côté la vitrine”. Vous savez quoi ? vous poussez la porte et vous entrez ! That easy !

Si vous avez oublié le nom de votre médecin, c’est que vous êtes en bonne santé !

suisseConseilFederal
.
J’ai toujours bien aimé la Suisse. Mais quand je vois la nullité des politiciens français, je me dis que, encore une fois, c’est la Suisse qui a raison. D’abord parce qu’on ne connait pas le nom du moindre de leurs dirigeants. Oui, je sais, ça a l’air idiot de le dire comme ça mais c’est immense comme constat : on ne les connait pas et c’est très bien comme ça. Parce que c’est une Confédération, et que c’est décentralisé, et que les décisions se prennent donc là où elles doivent se prendre : dans les cantons, au plus près des gens.

Le gouvernement Suisse – le pouvoir exécutif – c’est sept membres, élus pour quatre ans par l’Assemblée fédérale délibérant en conseils réunis. Et, la preuve qu’ils sont vraiment bons : personne ne connait même leurs noms ! Tenez, je vous donne la liste des huit derniers :
Continue reading

Petit déjeuner des sizerins flammés…

redpolls_moineaux_Anchorage-Alaska
.
En anglais, ils s’appellent “redpolls”. J’ai cherché redpolls dans mon dico qui m’a dit : small siskin-like finch. J’ai cherché siskin et il a dit : serin. J’ai cherché finch il m’a dit : chardonneret, pinson, bouvreuil…. Finalement Sabrina et Christine B me confirment que les redpolls ce sont des sizerins flammés (Acanthis flammea, synonypme Carduelis flammea), une espèce de passereaux appartenant à la famille des Fringillidae… Photographiés ici par Tim Grams qui leur a fabriqué cette belle mangeoire transparente dans son jardin à Anchorage en Alaska (c’est peut-être là qu’il faut que j’aille : les Français commencent à me taper sérieusement sur la tête en ce moment).

La photo en grand ici
et le lien vers les sizerins flammés donné par Christine B.

%d bloggers like this: