La démocratie représentative et les perles aux cochons…

cochons2.jpg
Décidément, je m’énerve encore car je croyais qu’on avait des syndicats précisément pour représenter les salariés et négocier en leur nom. Et pourtant, lorsque la négociation est engagée et qu’après neuf jours de grève, “des avancées sont faites et des premiers points marqués”, les syndicats refusent tout simplement de décider et de donner des consigne sur les suites du mouvement de grève. Non, ils laissent cette décision… “à l’appréciation des cheminots dans les assemblées générales”.

Si les syndicats ne représentent plus rien, si c’est “à la base de décider”, alors ils n’ont qu’à le dire et s’en aller. On trouvera sûrement d’autres gens pour négocier ou un autre moyen de consulter les intéressés : par référendum par exemple, comme en Suisse. Et sur les régimes spéciaux, je connais déjà la réponse des Français si on les consultait. Pourquoi négocie-t-on avec des “représentants” qui avouent qu’ils ne représentent pas leur base et ne peuvent pas prendre de décision en son nom ? C’est comme si les Parlementaires, au moment de voter sur un texte, disaient: “ah, là je ne sais pas, il faut que je rentre dans ma circonscription pour consulter mes électeurs”. Les gens hurleraient, parce que ce serait tout simplement la fin de la démocratie représentative. Là, on barbotte en pleine irresponsabilité collective et syndicale et personne ne dit rien. Et moi ça me tue parce que le mandat représentatif, ce sont les dernières perles de la démocratie. Enlevez la représentation, il ne restera plus que… la rue. Et la rue ce n’est plus la démocratie ; ce sont les minorités agissantes. Allez, j’arrête ; il faut que je fasse comme Pyrron d’Elis : rester serein, m’abstenir de donner mon opinion sur tout sujet et retourner à mes cochons !

Tiens ce qui serait marrant, c’est qu’à la fin des négociations, quand les syndicats diront enfin : “ok on est prêts à signer toutes les avancées sociales”, le Gouvernement réponde : “attendez, on ne peut pas signer, il faut nous aussi qu’on consulte notre base ! Et donc on va faire un référendum et demander aux Français ce qu’ils en pensent”. [tête des syndicats !]

Manier la démocratie avec des pincettes
Démocratie, médiacratie et médiocrité tout court !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: