F. Hollande : de l’idéologie à la pensée théologique de la transsubstantiation

poulet_carpe2
.
Cela fait des mois et des mois que je me cognais la tête pour essayer de comprendre pourquoi — alors qu’il y a tous les rapports de la Cour des Comptes — les ministres n’arrivaient pas à faire la moindre économie ou à engager une seule réduction de dépenses… J’ai longuement cherché, et figurez-vous qu’hier matin dimanche, en passant devant une église, je viens de trouver la réponse : elle est quasiment religieuse … Pour les Chrétiens, l’explication sera évidemment facile à comprendre; mais je demande aux laïcs de s’accrocher un peu s’ils n’ont pas la moindre notion théologique :-)

Ceux qui ont reçu une éducation religieuse, même basique, savent que la «transsubstantiation» est, littéralement, la conversion d’une substance en une autre. Les chrétiens catholiques romains utilisent le terme pour expliquer que, dans l’Eucharistie, le pain et le vin sont « réellement, vraiment et substantiellement » transformés en Corps et Sang du Christ – tout en conservant naturellement leurs caractéristiques physiques initiales. L’hostie que le prêtre consacre à la messe n’est donc plus du pain, c’est le corps du Christ.

Pourquoi diable est ce que je vous raconte cela ? Tout simplement parce que cette faculté spirituelle d’accepter la notion de “transsubstantiation” permet de faire des “sauts mentaux” beaucoup plus osés que le simple : “hostie = corps du Christ”…

Abracadabra, je te baptise carpe !

C’est ainsi qu’au Moyen-âge, les jours d’abstinence où ils devaient manger “maigre” — donc du poisson, dont la nature froide interdit, comme chacun le sait, de déclencher l'”incendie de la luxure”, certains curés trichaient avec le Carême. Leur méthode consistait simplement à prendre un poulet et à dire de façon solennelle “je te baptise carpe” ! Et hop, ils échappaient aux rigueurs du carême et pouvaient se taper leur rôti pendant que leurs pauvres ouailles avalaient leur hareng salé ou de la purée de morue… Sauf les gueux qui vivaient à l’orée des bois et pouvaient tricher encore plus subtilement en mangeant du castor (qui, comme chacun le sait, est un animal amphibie assimilable à du poisson puisque sa queue reste dans l’eau !). Vous voyez qu’on peut être très subtil quand on pratique assidument la théologie !

Cette faculté spirituelle à pratiquer la «transsubstantiation» est l’équivalent laïc de la faculté mentale à “rebaptiser” les choses, parfois jusqu’au déraisonnable et à l’hallucination : c’est ainsi qu’un Président de la République peut vous faire prendre des vessies pour des lanternes ; ou voir baisser une courbe qui monte ; ou baptiser “emplois d’avenir” des emplois totalement bidons – sans le moindre avenir justement. Il peut “voir la sortie du tunnel” ou le “retour de la croissance” alors même qu’on s’enfonce dans la crise ; ou voir une pause des impôts quand ils frappent encore plus fort. Bref il suffit de savoir pratiquer la transsubstantiation. … et hop, les choses — comme les hosties — s’inversent et se transforment “réellement, vraiment et substantiellement” …. C’est ce que Najat Belkacem appelle “inverser le réel”…

Hollande pratique couramment la transsubstantiation

Mais, me direz-vous, quel rapport avec la réduction des dépenses de l’État ? Comment ? Vous ne voyez pas le rapport ? Mais il est évident mes chers amis. Juste quelques exemples :

— Quand F. Hollande annonce qu’il va “réformer l’État”, seuls des geux du Moyen-âge ou des libéraux sauvages peuvent imaginer qu’il va s’attaquer à un “État mammouth” qu’il faut évidement élaguer et réduire. Non, non : un petit coup de transsubstantiation et hop, comme par magie, le mammouth devient “réellement, vraiment et substantiellement” un “État stratège” qu’il faut donc impérativement garder ou un “État-qui-favorise-le-vivre-ensemble” ….. Comment ? vous imaginez vraiment qu’il allait s’attaquer à un État que le monde entier nous envie ? Aabracadabra : transsubstantiation ! je te baptise carpe et plus besoin de réduction dépenses !

— Quand F. Hollande vous dit qu’il va “réduire les impôts” vous vous méprenez complètement. Pour lui ce ne sont pas des “impôts”, ce sont des “solidarités” en vue d’une plus grande justice sociale ; des “contributions” qui ne sont que la juste contrepartie du “vivre ensemble”. Ce ne sont pas des “contraintes fiscales” mais la condition de l’épanouissement des grandes et belles “mutations” que ses ministres sont en train d’organiser joyeusement aux frais du contribuable. Aabracadabra : transsubstantiation ! je te baptise carpe et plus besoin de réduction dépenses !

— Quand vous imaginez qu’Aurélie Filippetti va s’attaquer à la gabegie – dénoncée par la Cour des Comptes – des intermittents du spectacle (qui représentent 3% des chômeurs mais 33% du déficit de l’assurance chômage), vous n’y êtes pas du tout. Vous oseriez vous attaquer à un “secteur productif, crucial pour la marque France” ? Aabracadabra : transsubstantiation ! je te baptise carpe et plus besoin de réduction dépenses !

— Quand vous pensez qu’il y a peut-être quelques petites économie à faire du côté de l’immigration non-contrôlée vous avez également tout faux. Ce ne sont pas des “sans papiers” mais “une chance pour la France”. Aabracadabra : transsubstantiation ! je te baptise carpe et plus besoin de réduction dépenses !

— Quand vous pensez qu’avec le développement d’internet l’Éducation Nazionale pourrait faire des économies, vous n’y êtes pas du tout. Encore une fois vous pensez “dégraisser le mammouth” alors que Vincent Peillon pense “refonder l’École”. C’est quand même autre chose. Aabracadabra : transsubstantiation ! je te baptise carpe et plus besoin de réduction dépenses !

— Bon, vous avez compris, je ne continue pas. Vous pouvez prendre tous les ministres et écouter leur charabia-langue-de-bois quotidien ou le prêchi-prêcha hebdomadaire de la Porte-parlotte du Gouvernement : chaque fois que vous vous dites “zut encore des dépenses”, eux pensent : “chic, une grande opportunité pour de nouvelles avancées” (“que-le-monde-entier-nous-envie” évidemment). Sinon ? Sinon vous êtes pour un “retour aux heures les plus sombrs de notre histoire”, et cela mes amis, ce n’est pas beau du tout ! Allez, vive la France et vive la transsubstantiation !

*

NB. Je précise que pour certains Protestants, comme moi, toute cette doctrine de la présence réelle relève de l’idolâtrie. Et qu’il ne faut pas confondre “transsubstantiation” et “consubstantiation” qui est une notion très différente et fait beaucoup plus de sens. Mais bon, je ne faisais pas un post théologique :-)

*

S’ils voulaient vraiment réduire les dépenses :
La consternante absence de logique des politiques Français
Faire intervenir rapidement la Commission de la Hache
Leur imposer la nouvelle calculette de la Cour des Comptes
Que la Cour des Comptes fasse un coup d’État.
Une découverte archéologique qui met toute la classe politique en émoi !
À “Questions pour un champion”, Migaud pulvérise Ayrault
Didier Migaud Président !
Didier Migaud n’aurait pas mis la dette sous le tapis
Les ministres ne lisent n’importe comment pas les rapports

Strictement rien à voir :
ce brochet est mon intermittent du spectacle
– Moi je fais encore pire que la transsubstantiation : je fais de la bilocation

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: