Remaniement : mais ma parole, cette taupe ferait un parfait Premier Ministre !

taupe_A
.
Je regardais cette taupe tout à l’heure et je me disais : mince, mais elle pourrait carrément devenir Premier ministre ! Elle en a tous les attributs ! Continue reading

J’exige qu’il y ait des vaches au Conseil des Ministres !

Vaches_CM

.
Je ne supporte plus que le Gouvernement s’occupe de babioles (comme choisir le dessin des Marianne sur les timbres) au lieu de s’occuper des vrais problèmes. Et l’un des vrais problèmes est de s’occuper des animaux qui sont traités de façon totalement ignoble (farines animales, condition d’abattage… etc). La condition qui leur est faite est tout simplement indigne. Et donc un Gouvernement qui ne prend pas ce problème à bras le corps — je devrais dire par les cornes — est lui aussi indigne.

Il y a longtemps qu’on aurait du exiger, pour les vaches, un acte de repentance de la société ! Mais on n’a jamais envoyé de ministres de l’agriculture devant la Cour de justice de la république. Là c’est l’été, les ministres devraient aller visiter les abattoirs. Mais ils s’en foutent et préfèrent rester dans leurs bureaux parisiens pour pondre des lois inutiles. N’importe comment ils ont peur de voir la vérité en face, et certains n’ont sans doute même jamais vu une vache : quand ils parlent des animaux ils parlent de… “filière animale” ! Et quand ils parlent de là où on vit, ils parlent de “territoires” ou disent qu’ils vont …“sur le terrain”. Pathétiques !

Je veux et j’exige qu’il y ait des vaches aux prochains Conseils des Ministres !

Forcer le ministre de l’Agriculture à vivre sur une feuille A3
– Exiger, pour les vaches, un acte de repentance de la société !
– En attendant, il y a urgence à devenir végétarien

Je dois avoir l’âme Suisse…

swissarmyknife4
.
Un commentaire d’Eudes sur un de mes derniers posts (“ Mesurer sa vie en matins“) me fait penser que je dois avoir l’âme suisse.

Je n’aime pas seulement C.F. Ramuz mais aussi Gustave Roud. Nicolas Bouvier et Ella Maillart. Et Blaise Cendrars et Charles-Albert Cingria. Et Maurice Chappaz et Philippe Jaccottet. Et Jean-Luc Godard (mais pas Le Corbusier). Et René Groebli, et Max Miedinger et Eduard Hoffmann et Maria Stader…

En fait, comme sur le couteau de l’armée suisse, je trouve en suisse tout ce que j’aime et dont j’ai besoin : tous ces écrivains évidemment, tous ces inventeurs (de typos que j’utilise tout le temps en particulier) mais aussi de l’air pur, des cîmes enneigées, des lacs de montagne, des alpages où tintent les sonnailles, des gentianes fraîches et bleues, des mazots noirs, des trolles* jaunes, des alpenhorns, des jodel, des fondues valaisanes, le Rans des vaches, la fête des vignerons, des petits villages vivant au ralenti. Du chocolat, beaucoup de chocolat. Et des vaches, beaucoup de vaches.

A l’ombre du Mechthal, à l’ombre du Mont-Rose,
Le Suisse trait sa vache, et vit paisiblement”

Victor Hugo

* le trolle dont je parle n’est pas la créature de la mythologie nordique mais une sorte de gros bouton d’or qui pousse dans les Alpes entre mai et juillet. Je ne sais pas pourquoi je les ai toujours bien aimés… Peut-être parce qu’ils poussent dans les alpages, tout là-haut où l’air est encore pur et où le crétinisme des vallées ne monte pas. Ceci est un troll :
Continue reading

Exiger pour les vaches un acte de repentance de la société !

vache.jpg Merci Jamie de m’avoir signalé l’expo des vaches de la Place Vendôme. J’irai les voir ce week end car j’ai un amour immodéré pour elles (les vaches suisses évidemment mais surtout celle de l’Aubrac que j’adore particulièrement, avec leurs grands cils, leur rimel qui leur coule autour des yeux et leurs belles cornes non sciées).

A propos de vaches, on ne m’a toujours pas dit pourquoi il y avait eu des milliers de cadavres et pas un seul procès judiciaire ? Il devait bien y avoir le nom des producteurs sur les sacs de “farine animale”, non ? Alors pourquoi aucun producteur n’a-t-il été recherché, interrogé, poursuivi, condamné et pendu pour homicide (on dit homicide pour des vaches ?). On a eu des procès pour le sang contaminé ; rien pour la vache folle. C’était pourtant plus fort que la canicule et le Premier ministre n’a pas rendu un jour férié pour réformer le système carrément honteux de la “filière viande”. Bizarre non ?

Je veux un procès ! Et quand le procès aura lieu, j’espère qu’il y aura beaucoup de vaches dans la salle d’audience et sur les bancs de la partie civile. J’irai m’asseoir avec elles. Les hommes politiques font en ce moment de la repentance pour tout. Qu’ils le fassent également pour les vaches à qui ils ont donné à manger de la poudre de cadavres. Qu’ils demandent pardon pour les mauvais traitements qu’on leur fait subir. Que la Garde républicaine joue quotidiennement, pendant un an, des requiem en leur honneur dans la cour de l’Elysée !


et les grenouilles… Et les abeilles aussi
L’urgence de devenir végétarien…

Un belle idée de paravents

coquelicot.jpg N’aimant ni le 14 juillet ni surtout les avions qui survolent Paris à basse altitude, je suis allé ce matin me ballader au Luxembourg où il y avait une expo de paravents dont j’aime bien l’idée, les motifs et la découpe. Ils sont maleureusement présentés au Pavillon Davioud qui est à l’évidence trop petit mais bon, j’ai vu que Fabienne et Siméon avaient un site web où on se rend un peu mieux compte de ce qu’ils font. Comme je ne peux pas partir en vacances, il me faudrait trois paravents : un avec un coquelicot, un avec un champ de blé et un avec des bleuets. Comme ça j’aurai un bel été.

Encore des vaches… et d’autres vaches.

vaches_parav230155.jpg
vachesparavent230165.jpg

Le site de Fabienne et Siméon Colin

“Je (ne) fais (pas) confiance à la justice de mon pays”

vache_panneau.gif J’apprends que la Poste va éditer, en 2004, quatre timbres sur “les animaux de la ferme”. Comme c’est touchant ! Je pense qu’ils vont nous mettre de jolies petites vaches broutant dans la belle herbe fraîche et verte alors qu’ils ne les sortent carrément plus des étables industrielles et qu’ils les ont tuées à coup de farines animales (qu’ils ont osé appeler “farine” et donner à des herbivores alors que c’était de la poudre de cadavres concassés). Je n’ai encore pas compris pourquoi il y avait eu des milliers de cadavres et pas de procès ? Il devait bien y avoir le nom des producteurs sur ces sacs de mort, non ? Alors pourquoi aucun producteur n’a-t-il été recherché, interrogé, poursuivi et condamné pour homicide involontaire ou volontaire (on dit homicide pour des vaches ?). On a eu des procès pour le sang contaminé ; rien pour la vache folle. C’était pourtant plus fort que la canicule et on n’a pas rendu un jour férié pour réformer le système honteux de la “filière viande” ! Bizarre non ? Et je ne vous parle pas de ce qu’ils font aux poules !

Quand le procès aura lieu, j’espère qu’il y aura beaucoup de vaches dans la salle d’audience et sur les bancs de la partie civile !
.
Exiger pour les vaches un acte de repentance de la société !
L’urgence de devenir végétarien


Ci-dessous, quelques liens juste pour se ballader dans se blog et continuer à radoter :
A propos de CONFIANCE :
C’est beau la confiance…
Je suis complètement idiot de faire confiance !

A propos d’HONNETETE :
et la vie serait belle ! [j’en ai déjà parlé à l’époque, en 2004 et donc je fais juste un lien]
Et le Décalogue, c’est pour les chiens ?
Adam et Eve me tapent sur le système !

A propos de MENSONGES :
La République ment depuis tellement longtemps
Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose
Cahuzac, Bernheim etc
Mentez il en restera toujours quelque chose

L’annuaire des PTT

Ils ont déposé hier devant la loge de ma concierge des piles d’annuaires des PTT. J’ai feuilleté et me rends compte qu’en fait tout Paris (qui doit avoir des millions d’habitants) tient dans ces deux petits volumes. On est serrés comme des sardines, les uns contre les autres et c’est écrit si petit que je ne peux même pas lire. J’avais l’impression de chercher mon nom comme sur un Mémorial, comme sur la liste infinie des morts de la guerre du Viet-Nam ou de la guerre de 14; mais c’est un mémorial où il n’y aurait que des vivants, ouf. Mais ça fait drôle de voir qu’on est tous là, serrés comme des pauvres numéros. Enfin, bon, j’aime pas tellement : c’est comme dans le métro à 18h, trop bondé. En fait vous savez à quoi je pense quand je regarde ces annuaires ? que j’aimerais vivre dans un endroit où le bottin du téléphone ne compterait qu’une centaine de noms, quelques vaches, des cloches qui résonneraient dans l’air pur des alpages, des chiens qui s’amuseraient à faire courir les moutons, quelques gentianes bleues, quelques trolls jaunes… Ici il y a trop de tout : trop de bruit, trop de pollution, trop de voitures, trop de gens, trop de tout en fait. Normal que notre ballon vole si bas : faudrait lâcher du lest ! Moi j’veux bien sauter du bottin si ça peut aider…

%d bloggers like this: